An de grâce 1242 à Largentière

Depuis la victoire en 1229 du roi de France sur Raymond 7 de Toulouse, toute l’Occitanie est occupée par les français !

Toute ? Non, l’évêque de Viviers, bien heureux d’être indépendant ou presque, aux marches du Saint Empire Germanique, résiste aux pressions du Roi de France…

Il faudra attendre 1308 pour que l’évêque de Viviers monte à Paris rendre hommage à Philippe le Bel et que le Vivarais soit rattaché à la France.

Nous jouons avec l'histoire pour mieux vous parler du présent.

Pour les besoins du spectacle, nous avons imaginé une année à Largentière où le Roi de France a réussi a imposer l’un de ses baillis, lequel s’est permis de rendre une justice expéditive comme si il était chez lui…

Bien sur, tout historien local vous dira que la chose est fort peu probable, Largentière, avec ses mines, était une place trop importante pour que l’évêque tolère ces facéties. Mais le propos du Temps des Chevaliers est de jouer d’un contexte pour un spectacle très actuel…

La Charte des Libertés

Dans le contexte de la croisade contre les albigeois, cette charte fut offerte par l’évêque Burnon aux habitants de Largentière, sans doute pour  se concilier les habitants.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Dies Irae

Appelée aussi prose des mort, le Dies Irae est une prose  chantée apparue dés le XIe siècle. La version connue de nos jours date du XIIIe, elle est intégrée au corpus grégorien et chantée lors des messes de requiem.

Dies iræ, dies illa,
Solvet sæclum in favílla,
Teste David cum Sibýlla !
Quantus tremor est futúrus,
quando judex est ventúrus,
cuncta stricte discussúrus !
Tuba mirum spargens sonum
per sepúlcra regiónum,
coget omnes ante thronum.
Mors stupébit et Natúra,
cum resúrget creatúra,
judicánti responsúra.
Liber scriptus proferétur,
in quo totum continétur,
unde Mundus judicétur.

       Jour de colère, ce jour-là

Il réduira le monde en cendres,
David l’atteste, et la Sibylle.
Quelle terreur à venir,
quand le juge apparaîtra
pour tout strictement examiner !
La trompette répand étonnamment ses sons,
parmi les sépulcres de tous pays,
rassemblant tous les hommes devant le trône.
La Mort sera stupéfaite, comme la Nature,
quand ressuscitera la créature,
pour être jugée d’après ses réponses.
Un livre écrit sera produit,
dans lequel tout sera contenu ;
d’après quoi le Monde sera jugé.
Fermer le menu