L'équipe presque au complet en fin de résidence.

équipe 2020

De gauche à droite:

Daniel Lynch, Cédric Annonier, Pablo De Carlo, Grégoire Terme, Gaëlle Liné, Justine Cerruti, Camille Guillement, Nico Giessinger, Valèrie Rabot, Mélanie Lemaire et  Lola Poujol.

Il manque Guillaume Herr, caissier et évêque intérimaire, et Philippe Jacquier, régisseur.

Même pas peur ! Faisons connaissance.

les comédiens mettes la main à la peinture pour la communication

Les artistes sont des gens difficiles à ranger et à étiqueter.  Les tâches et compétences de chacun, chacunes sont variées, nombreuses, aléatoires éclectiques et passez moi encore un adjectif ou deux…  Merci.

Vous pouvez d’ailleurs admirer un forgeron, une comédienne, un circassien et une musicienne en plein travail de graphiste, sans doute en répétant une chanson ou un texte.

Comédien, comédiennes

Photos de Gilles Bardeau

Lola Poujol
Commence à créer des spectacles médiévaux avec sa Cie de théâtre de rue Les Sardines Grillées en 96 après sa rencontre avec les passionnés d’histoire qui forment le CAMAIL
(Centre des Arts Médiévaux de L Ardèche HIstorique et Légendaire).
En 2004, écoeurée des fêtes soit disant médiévales, elle se détourne du spectacle historique pour créer Les Monellis avec la Cie Sakazic.

En 2013, au sein de l’association Au Delà du Temps , sa collaboration au projet de Suzy Guerland « Les promenades Hystériques » ou 1000 ans d Histoire sur Largentière et son château
la conforte dans un spectacle historique à la fois authentique, documentée, accessible et ludique.
C est dans cet état d esprit qu elle se retrouve, depuis 2014, dans l équipe de l Association Au Delà du Temps qui crée un spectacle différent tous les ans: Le Temps Des Chevaliers .

Lola Poujol
Instant à mi chemn entre la comédienne et le personnage

Grégoire Terme

Comédien, conteur, metteur en scène formateur pédagogique
Comédien de théâtre au départ, issu du Conservatoire et de diverses formations dans le conte, le théâtre et les arts de rue, ainsi qu’une licence en arts du spectacle, il développe son univers et son répertoire de conteur.

Grégoireen hérault du Comte de Toulouse
Aux couleurs du Comte de Toulouse.

Depuis lors, il réalise des spectacles et interventions contés, en salle et en balade, seul ou accompagné, auprès de publics variés. Sa présence et son univers de conteur, emprunts de sensibilité, de simplicité et d’humour, est portée par une présence forte, issue de son travail d’acteur. Par la suite il s’oriente vers la mise en scène. Il découvre le théâtre avec la compagnie des Fous sans blanc puis après ses études, cofonde la compagnie Grange à papa et se rapproche de l association Au-delà du Temps.

Gaëlle Liné

Gaëlle Liné
Cette année là, elle campait une marchande d'épices, riche, belle , indépendante. Une vraie femme du XIIIe siècle.

Comédienne, danseuse et artiste de rue autodidacte,passionnée d histoire depuis son plus jeune âge,elle participe à de nombreux spectacles de danse pour différents groupes de musiques et spectacles de rue.
Sa rencontre avec la troupe, le temps des chevaliers en 2009 va l amener au métier de comédienne, alliant ainsi ses différentes passions: Histoire, danse et comédie.
Ainsi que sa rencontre avec Thierry Zephir qui donne naissance au spectacle Comment se bien tenir au château et sa participation en tant que danseuse pour le groupe Les Goliards .

Circassiens

Diplômé des Beaux-arts, il se perfectionna dans la jonglerie, ce qui le mena tout naturellement au Spectacle, et à nombre de formations professionnalisantes du types cours et stages dans des domaines finalement assez variés : jonglerie, danse, théâtre gestuel, théâtre d objet, clown, etc.
Il a co-créé la Compagnie Daruma, dans lequel il s est produit en solo, duo ou trio, en créant de nombreux spectacles ( Colporteurs de rêves , Moka Orange , La légende oubliée, Tout doit disparaître, Zoom , etc.)
En tant que jongleur, il s est produit durant quelques années avec la Confrérie du Fer et Du Gai Savoir , animations et spectacles sur le thème du Moyen-âge, un peu partout en France.
Son personnage de jongleur l’amena tout naturellement au Temps des Chevaliers, créateur de spectacles vivants historiques. Il y participe depuis maintenant plus de 10 ans.
Si ses débuts dans le cadre de cet événement se limitèrent à incarner un personnage, il se tourna assez vite vers l écriture, sous formes de saynètes, puis de scénarios et de spectacles.
Le but premier des spectacles qu il écrit : divertir, en utilisant le contexte historique du Moyen-Âge comme un outil permettant une découverte de faits avérés. Mais il sait aussi se détacher de cet outil, toujours pour servir son but premier : divertir, en utilisant par exemple des anachronismes sous formes de clins d’œil au présent, des décalages assumés, du non-sens, de l absurde, du burlesque, etc.

Amoureux de la vie, de la biologie, du mouvement et de la pensée.
Né au Costa Rica, Daniel est un des pionniers de l’art du parkour dans son pays. Il s’implique progressivement dans le monde des arts vivants et en parallèle, étudie le tourisme écologique à l?Université du Costa Rica. Au Costa Rica il participe dans « A Puro Traste » avec Fredy Corado et « Hijos del Viento » de PKCR aussi il fait des collaborations avec Ex-Ánima Danza Plastika et Circo Vivo. Sa recherche de mouvement l’amène à se familiariser avec l’athlétisme, la gymnastique, la capoeira, la danse contemporaine et le mât chinois. Il développe la plupart de ses compétences acrobatiques dans la rue de façon autodidacte. En France, il fait partie du tremplin artistique de l?École du Cirque Jules Verne à Amiens. En 2018, il crée avec Pablo De Carlo la Compagnie Punt y Trazo. Cette même année, il commence à travailler avec Au-delà de Temps pour le « Temps de Chevalier » dans le spectacle historique vivant. Daniel pense qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre.

Né à Rosario, Argentine, il découvre le cirque à l âge de 15 ans au sein de l École Municipale d Arts Urbains (EMAU) où il se forme en tant que trapéziste et porteur aérien, puis il intègre l équipe de la compagnie de cirque El Ruedo.
Après une étape en Espagne, il arrive à Amiens où il suit la Formation Professionnelle aux Arts du Cirque Jules Verne.
Depuis sa sortie il s installe au Mans et intervient comme professeur à la Cité du Cirque Marcel Marceau.
Il présente un solo de trapèze dans les festivals Cirque ou Presque, Le Mans Fait Son Cirque et Aurillac Off.
Il travaille dans le spectacle Instants suspendus de la Compagnie Azeïn en tant que porteur et trapéziste et fait parti du spectacle 2019 du Temps de Chevaliers en tant que comédien, acrobate et jongleur.
Il fait partie de la nouvelle création de La Fière Allure, compagnie de théâtre mancelle où il participe comme comédien en trapéziste.
Il crée en 2018 sa propre compagnie, Punto y Trazo, et interprète le premier spectacle de la même intitulé Barro Nuestro, où il fait du trapèze, de la danse et des portés acrobatiques.
En parallèle il écrit de la poésie et des chansons et en 2015 publie son premier roman de fiction à travers l?éditeur Enredaderas (Argentine).
Son deuxième roman, écrit en français et espagnol, est en cours de rédaction et sortira dans le courant 2020.

Musiciennes

Camille à laflute
Photos de Justine Cerruti

Sa vie artistique à débuté très tôt en musique par l’apprentissage de la flûte à bec. Elle a étudié auprès de différents professeurs en école de musique, au conservatoire de Chambéry et à l’ENM de Villeurbanne. Mais c’est au cours de sa formation au CFMI de Lyon (Centre de Formation de Musiciens Intervenants) qu?elle a considérablement élargi sa palette artistique. Maintenant c?est une musicienne, flûtiste en tout genre, chanteuse, hautboïste, bruitiste (!) qui joue autant de la musique qu’elle interprète des personnages. Elle s’est construite professionnellement avec des projets comme la compagnie Nusa Cordon (Gamelan balinais), la Compagnie Aouta (spectacle de rue et déambulation en fête médiévale), le spectacle petite enfance « Rêve à Son » (Compagnie Grange à Papa), dernièrement avec les « Ni flûtes Ni soumises » et leur « Cabaret de Morues » dans le rôle de la Perche, et depuis 2 ans au Château de Largentière pour la saison estivale « Le Temps des Chevaliers ».

Flûtiste (traversières, irish flute, flûtes à bec) formée au conservatoire, avant de devenir DUMIste, elle acquiert une solide expérience de 10 ans dans l?intervention en milieu scolaire (création de projets musicaux et de partenariats avec différents artistes et  en collaboration avec les équipes pédagogiques).
Le besoin de se renouveler et de renouer avec la scène la pousse alors à la création d un spectacle petite enfance en 2016 « Rêve à Sons » (produit depuis 2017 par la compagnie « la Grange à Papa »).
Ce projet charnière qui a permis la découverte du spectacle vivant, a été un tremplin à d’autres créations, dans des styles bien différents.
En 2017 elle rejoint le « Temps des Chevaliers », pour la création de spectacles uniques en leur genre, dédiés à l’Histoire Vivante Médiévale.
Dernièrement, elle est compositrice/interprète et comédienne dans le quatuor vocal « Les Ni Flûtes Ni Soumises ».

Forgeron

Thibaud, enclume et marteau

Nicolas Giessinger

Forgeron-Ferronnier-Fondeur

Forgeron vient du latin faber ou fabricare, celui qui fait, qui invente. C’est le façonneur de matière.

Dans le secteur social et médico-social pendant des années en temps qu’éducateur, j’ai toujours pensé que la vie était faites de rencontres et d’occasions à saisir.

Ma découverte du monde du métal s’est faite par la fabrication d’une fibule (broche ancienne) avec un forgeron sur un salon de la coutellerie animé par une bande d’allumés passionnés et avides de connaissances et de partage.

J’ai été marqué (au fer rouge) par cette discipline. Chaque découverte m’a amené à une question élargissant devant moi un éventail de possibilité d’histoire à découvrir, un besoin de comprendre et de m’imprégner d’un savoir. Comment extrait on les métaux de leur gangue minérale ?, comment en changer leur composition pour obtenir de l’acier par exemple ?, la différence entre le charbon végétal et minérale ?, comment se conduit et se comporte le feu ?, élément primordial de la transformation minérale en objet utilitaire ou esthétique. La compréhension de ces choses est fondamentale pour moi afin de travailler avec la matière et pas contre les éléments. C’est cette grande Histoire, celle des métaux mais aussi la petite histoire de la fabrication, ce petit conte entre la matière (feu, terre, eau, air), entre l’homme et celles-ci qui me stimule. Les rencontres, fortuites ou amenées, de compagnons de recherche, de compréhension (scientifiques, métallurgistes de tout poil, artisans et artistes de la matière) m’ont permis d’avancer sur ce chemin et d’y poursuivre ma route.

 

Fort de cette passion, elle est venue se mêler à une autre beaucoup plus ancienne, celle de la compréhension et de l’étude de l’Histoire. Rapidement, j’ai voulu savoir et comprendre ce que représentaient les métaux et leurs artisans à travers les âges. Cela m’a amené à beaucoup de recherche et à ce que certains appellent l’archéologie expérimentale, un gros mot qui veut simplement dire : test pour te faire ton idée ! Evidemment cette approche empirique ne pouvait que me ravir.

Quelques années plus tard, me voici fort de partenaires comme La tête en friche et ses artisans itinérants (promouvant la transmission de savoir-faire), Lo regret occitan (avec qui j’ai appris la fabrication du charbon), Au-delà du temps (pourvoyeur d’histoire vivante) et je partage à mon tour une idée, une histoire, une HISTOIRE DE FER FORGE… et une conviction :

 

la réalisation et la transformation en objet n’est pas élitiste, nous en avons tous la capacité pour peu que l’on en ait la volonté et la patience.

Justine CERRUTTI-BARBEY

Justine en costume
Justine n’a pas fait d’études, n’a aucune spécialisation et pars dans tous les sens !
Ce qui ficelle sa vie, c’est sa passion et sa curiosité. Alors quel endroit pourrait mieux lui convenir que Le Temps des Chevaliers ?
Entre autre comédienne, photographe et Dame Pipi, elle est chargée de communication ici depuis 2019, mais se frotte à l’association depuis ma foi moult années.
Ce qui l’anime, c’est le partage et la beauté des sourires de ceux qui croisent son chemin.
 
Guillaume Herr
Le caissier devient év^que mais ça ne change rien. Il sait compter, et l'argent, c'est sacré
Fermer le menu